Menu Principal




Judo Club Gorronnais
Imprimer Envoyer
Écrit par Web Master   
Jeudi, 23 Décembre 2010 11:26
Résultats sportifs SAISON 2012-2013

Championnat Départementale Né Waza

Dimanche 25/11/2012

Seniors :
  • Ceintures noires : GIRARD Yohan 2ème, LECLERCQ Vincent 3ème
  • Kyus : GUIGOT Rénald 1er, COUTARD Aurélien 4ème
Juniors:
  • CICHY Corentin 1er,LANDAIS Benjamin 1er, VIVIER Clément 3ème ,BEAUVAIS Valentin 3ème
Cadets :
  • CHEVALLIER Valentin 3ème
Minimes
  • LAMBROUIN Wendy 3ème, ADINE Valentin 3ème
Benjamin(e)s :
  • MOISSERON Célia 1ère, MOISSERON Baptiste 3ème, DUVAL Kerrian 3éme

Animation poussin(ne)s - pré-poussin(ne)s

Samedi 18/11/12

  • BAUDOUIN Dean 4ème
  • BAUDOUIN Ayla 4ème
  • LANGNER Léo 2ème
  • MARCADET Enzo 3ème
  • ROBERT Elouan 3ème

Samedi 12/01/13

  • CHEVALIER Romain 1er
  • BAUDOUIN Dean 2ème
  • BAUDOUIN Ayla 3ème
  • LANGNER Léo 4ème
  • MARCADET Enzo 3ème
  • ROBERT Elouan 2ème

Samedi 24/03/13

  • CHEVALIER Romain 2ème
  • BAUDOUIN Ayla 2ème
  • MARCADET Enzo 2ème

Tournoi satellite BENJAMINS

1er TROPHÉE BENJAMINS-BENJAMINES

2ème TROPHÉE BENJAMINS-BENJAMINES

Championnat Régional BENJAMINS-BENJAMINES

 

 

COUPE DE NOEL MINIMES

Samedi 15/12/12

  •  LAMBROUIN Wendy 1ère

CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL MINIMES

Samedi 33/03/13

  • LAMBROUIN Wendy 3ème

CHAMPIONNAT REGIONAL MINIMES

Samedi 13/04/13

  • LAMBROUIN Wendy

TOURNOI NATIONAL MINIMES DE LAVAL

Samedi 16/02/13

  • LAMBROUIN Wendy 7ème

TOURNOI SATELLITE BENJAMINS-BENJAMINES

Championnat Départemental CADETS

 Samedi 15/12/12

  •  CHEVALLIER Valentin 1er

Demi-finales championnat de france

 Samedi 02/02/13

  •   CHEVALLIER Valentin 3ème

Coupe et Critérium Départemental CADETS

 Dimanche //

Championnat départemental JUNIORS

Samedi 15/12/12

  •  CICHY Corentin 2ème,LANDAIS Benjamin 5ème, VIVIER Clément 7ème

TOURNOI INTERNATIONAL SENIORS DE LAVAL

Dimanche 17/02/13

  • GOUGEON Jean 3ème

Championnat Départementale 1ère division

Samedi 23/03/13

  • GOUGEON Jean 2ème

Championnat Départementale 1ère division

Samedi 14/04/13

  • GOUGEON Jean

Championnat régional corpo

Dimanche 17/02/13

  • GOUGEON Jean 1er

Championnat de France corpo

Dimanche 17/02/13

  • GOUGEON Jean
 OPENS INTERNATIONAUX NE-WAZA

VITRY- Dimanche 04/11/12

  • -60kg :LECLERCQ Vincent 3ème
  • -90kg : GIRARD Yohan 7ème
FORGES LES EAUX - Dimanche 17/02/13
  • -60kg :LECLERCQ Vincent 2ème

 PLOERMEL - Dimanche 10/03/13

  • -60kg :LECLERCQ Vincent 3ème
  • -73kg :GUIGOFF Rénald 6ème
  • -90kg : GOUGEON Jean 6ème

COUPE DE FRANCE

 
 
Mise à jour le Jeudi, 11 Avril 2013 10:03
 
Imprimer Envoyer
Écrit par Web Master   
Mercredi, 17 Août 2011 10:14
UNE NOUVELLE CEINTURE NOIRE
 Christophe Cichy, entouré des deux profs du club, Vincent et Hervé.
 

Après huit ans de judo, Christophe Cichy obtient la ceinture noire de judo 1 er dan. « J'ai commencé le judo à 35 ans, explique-t-il. J'emmenais régulièrement mon fils en compétition et cela m'a donné envie d'en faire. Ce sport fait travailler tout le corps. »

Christophe Cichy s'entraîne toutes les semaines. Mais pour passer la ceinture noire, il a suivi un entraînement plus spécifique pendant six mois. « Pour avoir la ceinture noire, il y a plusieurs étapes, notamment l'arbitrage. Si cela ne pose pas de problème pour cette épreuve, il n'en va pas de même pour passer son kata. Techniquement, il faut être irréprochable. »

Et pour valider cette ceinture, il faut aussi avoir obtenu dix victoires en compétitions vétéran. « Je fais peu de compétitions, deux par an environ. Mais cela me donne envie de m'entraîner. » Christophe Cichy avoue avoir du plaisir en faisant ce sport. « De plus, j'ai la chance de faire les entraînements avec mon fils. C'est très agréable ».

L'obtention de la ceinture est un aboutissement. « Mais je suis toujours motivé pour continuer tant que mon corps me le permet et que le plaisir est toujours là. »

 
Mise à jour le Mardi, 15 Janvier 2013 08:40
 
Imprimer Envoyer
Écrit par Web Master   
Lundi, 20 Décembre 2010 15:59

 BIENVENUE AU JUDO CLUB GORRONNAIS

Les arts martiaux traditionnels tels que le judo, le kendo, le karaté et l'aïkido ont un énorme succès au Japon grâce à la passion qui anime ceux qui les pratiquent.

Dans le judo, terme qui signifie littéralement « voie de la souplesse », le secret pour vaincre consiste à tirer parti de la force de l'adversaire. Désormais populaire dans le monde entier, le judo est devenu une discipline olympique à partir des Jeux de Tokyo, en 1964.

 
" le 26 septembre 1932, M. Jigoro Kano, fondateur du judo, devant un auditoire choisi, présenta sous tous ses aspects la discipline qu'il avait créée. On trouva dans son propos des références historiques certaines, une définition de ce qui fait la spécificité technique du judo, son esprit... et dans une certaine mesure sa philosophie et sa vocation éducative :
  • Le judo issu du jujitsu, techniques guerrières pratiquées depuis de nombreux siècles dans le Japon féodal.
  • Fondation du Kodokan en 1882.
  • La non résistance, l'art de céder.
  • Influence sur le comportement social des principes acquis sur le tatami.
  • Sens éducatif du judo par le truchement des principes d'abord vécus physiquement.
  • Nécessité de l'entraide et des concessions mutuelles.


Cette conférence fut de nouveau présentée en 1935 devant une élite parmi laquelle se trouvait M. Feldenkrais, un scientifique de très haut niveau ; la précision vaut d'être rapportée car c'est à partir de ce fait qu'allait commencer la grande aventure du judo français.

Séduit par les propos de Jigoro Kano, M. Feldenkrais, qui déjà connaissait un peu de jujitsu, allait réunir autour de lui quelques amis pour pratiquer dans le respect des idées du fondateur.

Le premier dojo ne fut dans un premier temps qu'une section d'un club au 62 de la rue Beaubourg, à Paris, pour y faire de la culture physique, de la gymnastique, etc. M. Feldenkrais et ses disciples, bien vite conscients de leur insuffisance technique, firent appel au Maître Kawashi, lequel, en 1935, résidait en l'Angleterre. On put alors véritablement parler de judo. À la demande du professeur japonais, le dojo fut ouvert à des élèves n'étant pas de confession juive. Un club fut fondé, puis un second (le20/02/1936) rue Thénard à Paris au quartier latin par MM. Feldenkrais et Kawashi.
 
En septembre 1939, la guerre survenant, M. Feldenkrais, d'origine palestinienne (donc sujet britannique à cette époque), dut se rendre en Angleterre s'y faire mobiliser.

Monsieur Kawashi, devant la situation, regroupa les deux clubs en un seul dojo...

Le fameux J.J. Club de France eut des parrains prestigieux : le président étant M. Paul Bonet-Maury, un collaborateur des Curie, le secrétaire général étant Frédéric Joliot-Curie (plus tard prix Nobel), le Président d'honneur n'étant autre que Jigoro Kano !

Des dates importantes jalonnent toute notre histoire :
  • 30 mai 1943 : premier championnat de France à Paris, salle Wagram; un championnat sans catégories de poids et d'âges.
  • 9 mai 1944 : un mois à peine avant le débarquement en Normandie, second championnat national, avec une formule inchangée, toujours à Paris, au Palais de Glace, devant un public bien plus important que pour les manifestations de lutte..., ce qui donne aux pionniers l'idée de se séparer un jour de la fédération de tutelle : la Fédération Française de Lutte.

C'est peu après cet événement que, devant l'avance des Alliés, M. Kawashi fut pressé par son ambassade de regagner le Japon.

Avant son départ, le Maître, s'adressant à une dizaine de ses plus anciens élèves, leur fit promettre de rester unis, de s'entraîner en commun le plus souvent possible... et de ne jamais abandonner le judo.

En l'esprit le Collège des Ceintures Noires est né de cette réunion dont on peut encore imaginer l'intensité émotionnelle.

À la fin de la guerre, le 8 mai 1945, le Judo Jujitsu français ne comptait que 43 ceintures noires. Les titulaires de ce grade s'étant vu accorder le droit d'enseigner, ceux-ci fondèrent des dojo... tout d'abord dans les grandes métropoles de notre pays, régnant sur leur fief respectif comme il l'avait vu faire à Paris par un Maître omnipotent.

Partout, de plus en plus nombreux, les clubs décidèrent de ce fédérer après s'être séparés de la Fédération Française de Lutte... et c'est ainsi que, le 5 décembre 1946, le Journal Officiel publiait la naissance de notre Fédération.

Tokyo fut en 1956 le théâtre du premier championnat du Monde...

Au fil des années le judo français ne cessa de se développer, nécessitant de nouvelles structurations, de nouvelles adaptations.

 
Le judo club Gorronnais a été créé en 1974 et son histoire se construit au jour le jour au travers des nombreux licenciés...
 
Mise à jour le Mercredi, 17 Août 2011 10:20